Jullian dating

Pour recueillir de tels incidents, nous créons une base de données que nous appelons un croisement parce qu’il permet de faire saillir deux types de jugement.

En pratiquant avec constance un tel recueil de données, on s’aperçoit qu’il est possible de distinguer peu à peu des types de vérité incommensurables.

Au début cela paraît troublant et mener tout droit au « relativisme ».

Sauf si l’on s’aperçoit que chaque type de véridiction — le terme permet d’éviter le mot trop lourd de vérité — exprime des rencontres avec des formes d’existence très différentes les unes des autres.

La difficulté vient de ce que l’expérience n’est pas facile à suivre car les Modernes ont essayé de la faire tenir dans un cadre qui ne lui est pas ajusté.

C’est à ce défaut de construction que nous essayons justement de remédier en vous proposant, pour la suivre, d’autres panneaux indicateurs et d’autres compte-rendus.

Enfin, nous voudrions savoir s’il est possible de proposer une version alternative à ce terme tellement vague de « modernisation ». En proposant trois étapes : celle des lecteurs, celle des co-enquêteurs, celle des négociateurs.

jullian dating-56jullian dating-4

On peut se désespérer, nier le problème, serrer les dents en espérant un miracle.

Pour repérer ces différences, nous avons mis au point un petit protocole très simple qui repose sur l’expérience produite par le choc entre deux valeurs.

Ce choc se ressent à chaque fois que l’on juge d’une valeur en utilisant l’instrument de mesure d’une autre valeur.

Dans cette enquête, on conserve au terme toutes ses connotations, mais on donne aux deux termes de « mode » et « d’existence » un sens plus fort qui ne dirige pas l’attention vers des groupes ou des individus humains, mais vers les êtres à propos desquels les humains s’interrogent. Nous voudrions d’abord savoir si les valeurs que nous avons dégagées correspondent ou non à l’expérience des lecteurs.

Le mot « être » ne doit pas inquiéter: c’est une autre façon de répondre à la question « qu’est-ce, par exemple, que le droit ou la religion ou la science ? Mais ensuite, nous voulons savoir si le compte-rendu que nous en donnons est acceptable et, s’il ne l’est pas — ce qui est fort probable — comment on pourrait le changer et à partir de quels nouveaux documents.

C’est la diversité de ces formes que l’enquête propose de déployer.

You must have an account to comment. Please register or login here!